b@ilu

Notre vision est de Construire la Tradition des Meilleurs

L''avenir du Congo est entre nos mains !!!

Qui sommes Nous ?

1. Lieu d’implantation

L’Université de Kamina, UNIKAM, est située en République Démocratique du Congo , au nord de la province du Katanga , dans le chef-lieu du district du Haut-Lomami, à Kamina, dans un milieu urbano-rural. Son site d’implantation actuel, en plein cœur du quartier centre urbain, est provisoire.

Composé de cinq territoires, Bukama, Kabongo, Kamina, Kaniama, et Malemba-Nkulu, le district du Haut-Lomami a une superficie de 120.226 Km2 et sa population s’élèvait en 2010 à environ deux millions cinq cents mille habitants.

Tableau I : Superficie et population du Haut-Lomami

Territoires Superficie(Km2) Population

Bukama
Kabongo
Kamina
Kaniama
Malemba Nkulu

19.865
20.621
40.214
13.400
26.246

765.200
475.578
503.820
253.291
490.860

Total

114.346

2.488.749

Source: Rapport annuel (2010) du district du Haut Lomami


Si dans son ensemble, ce district le a une vocation agro-pastorale couplée à la pêche, trois types d’activité permettent cependant de discriminer ses cinq territoires :

  • L’élevage

    domine dans le territoire de Kamina avec deux ranches, à Katongola (Grelka) et à   Kyabukwa (la Pastorale) ;
  • L’agriculture

    fait des territoires de Kabongo et de Kaniama deux grands greniers du district et même de la province ;
  • La pêche

    caractérise les riverains des territoires de Bukama et de Malemba-Nkulu, deux contrées traversées par le fleuve Congo et dotées de plusieurs lacs (Upemba, Kisale, Kabamba, Lukanga, J(Z)ibambo, Kibala, Kazele, Kapaya, Lunda, Kizanga,Kajibajiba, Songwejiba, Katongo, etc.)

2. Province du Katanga

Située à 600 Km de la capitale provinciale, Lubumbashi, la ville de Kamina est à la fois le Chef-lieu du territoire de Kamina et du district du Haut-Lomami. C’est un grand carrefour qui connecte par voies ferroviaire et routière la province du Katanga à trois autres provinces congolaises, le Kasaï Occidental, le Kasaï Oriental et le Maniema. Le territoire de Kamina est aussi directement relié à tous les autres districts de la province du Katanga : le Haut-Katanga au sud-est, Kolwezi et Lwalaba au sud et sud-ouest et Tanganika au nord – Est.

En ce qui concerne la population du territoire et de la ville de Kamina, le rapport annuel de l’exercice 2010 du district indique respectivement 503.320 et 200.016 âmes. Du point de vue des infrastructures sanitaires, Kamina possède quatre grands complexes hospitaliers : l’Hôpital Militaire de la Base de Kamina (BAKA) a la deuxième capacité d’accueil de la province, l’Hôpital Général de Référence et les deux Hôpitaux de la Société Nationale de Chemins de fer du Congo (SNCC). Les bases militaires de Kamina au Katanga et Kitona au Bas-Congo sont les plus importantes de la République.

3. Aperçue historique

L’actuelle Université de Kamina est née en 1993 à la période de l’essaimage des Institutions de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, en République Démocratique du Congo, sous la dénomination du Centre Universitaire du Katanga à Kamina et sous l’impulsion du feu le Professeur Kimpesa Mbuyu Mujinga, son premier  Recteur décédé à Kinshasa en juin 1997. Durant les quatre premières années de son existence, le Centre Universitaire avait ouvert les portes de son premier cycle (le graduat) dans quatre filières d’études :

Recteur Kimpesa Mujinga

Recteur Kimpesa Mbuyu Mujinga (1993-1994 à 1996-1997)

Placé sous la tutelle de l’Université de Lubumbashi pour des raisons diverses de viabilité et trois mois avant le décès du Recteur, le jeune Centre Universitaire avait changé de nom et de statut en devenant le Centre Universitaire de Kamina, Extension de l’Université de Lubumbashi, dirigé par un nouveau Comité de Gestion, composé de trois membres et piloté par le Professeur Muleka Kimpanga, un chimiste organicien, à partir de l’année académique 1997-1998.

Le succès ainsi récolté a contribué énormément à l’élévation de l’ancienne Extension fille aînée de l’UNILU, en mai 2008, au rang des Universités Publiques Autonomes, sous la dénomination de l’Université de Kamina. A cette époque, l’équipe dirigeante du Centre Universitaire était constituée de la manière suivante :

 

Recteur Muleka

Recteur actuel de l’UNIKAM et ancien

Directeur du Centre Universitaire de Kamina,

Professeur Muleka Kimpanga

 

De cette autonomisation a résulté le réaménagement du Comité de Gestion dont le nombre des membres était passé de trois à quatre. Le Professeur Muleka était devenu Recteur et le Secrétariat Administratif et Financier éclaté en Secrétariat Général Administratif et en Administration de Budget.
            Poursuivant la dynamique des bâtisseurs, la nouvelle équipe dirigeante a aussi amplifié la visibilité de l’Institution par la connexion à l’Internet, la coopération interuniversitaire interne et externe, l’achat et la construction d’autres immeubles, l’ouverture du deuxième cycle (licence, doctorat, grade). Au mois de mai 2009, le Comité de Gestion nouvellement installé avait eu le privilège d’accueillir à Kamina le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, le Professeur Léonard Mashako Mamba, lors de sa première visite à l’Université.

Visite Minitres Mashako

Première visite du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, le Professeur Léonard Mashako Mamba, à l’Université de Kamina le 15 mai 2009.

 

En matière des filières d’études, sept facultés, une école et deux instituts ont fonctionné à l’Université de Kamina durant l’année académique 2010-2011 :

En ce qui concerne les effectifs estudiantins et le nombre des étudiants finalistes, l’Université de Kamina a enregistré durant l’année académique 2010-2011  2039  étudiants éclatés en 1731 du sexe masculin, soit environ 85 % et 308 du sexe féminin, soit à peu près 15 % ; ce qui représente un sexe ratio M/F de 5,6/1. De même, pour les finalistes dont le nombre total jusqu’à l’année académique 2009-2010 s’élevait à 2039, le sexe ratio est très largement favorable à l’homme, soit  86 % contre seulement 14 %. La parité a encore du chemin à parcourir, surtout en milieu rural et urbano-rural où les pesanteurs culturelles dictent encore une grande partie de la loi.

Tableau II : Effectifs des étudiants de l’Extension de Kamina par année académique et par sexe  durant la période allant de  1997-1998 à   2010-2011.

Année Académique

Evolution des effectifs estudiantins

Garçons

Filles

Totaux

1997-1998

326

54

380

1998-1999

503

96

599

1999-2000

887

136

1023

2000-2001

1017

187

1204

2001-2002

1055

210

1265

2002-2003

998

182

1180

2003-2004

1116

192

1358

2004-2005

1298

274

1572

2005-2006

1528

288

1816

2006-2007

1602

314

1913

2007-2008

1702

305

2007

2008-2009

1450

273

1723

2009-2010

1775

285

2060

2010-2011

1731

308

2039

 

4. Mission

Une triple mission symbolisée par trois étoiles sur les emblèmes de toutes les universités congolaises est également confiée par l’Etat à l’UNIKAM :

1. Assurer la formation des cadres de conception dans les domaines les plus divers de la vie nationale. A ce titre, l’Université dispense les Enseignements inscrits à ses programmes de manière à favoriser l’éclosion des idées neuves et le développement des aptitudes professionnelles ;


2. Organiser la Recherche Scientifique fondamentale et appliquée, orientée vers la solution des problèmes spécifiques de la R .D. Congo, en tenant aussi compte de l’évolution de la science, des techniques et de la technologie dans le monde ;


3. Rendre Service à la communauté par le rayonnement dans son environnement et de ce fait, contribuer non seulement au développement de la micro société, mais aussi à l’édification de la nation toute entière.


5. Comité de gestion

Traditionnellement, l’Université publique congolaise est dirigée par un comité de Gestion composé de quatre membres et coordonnée par un Recteur. L’UNIKAM n’échappe guère à cette réalité qui se présente, en ce début de l’année universitaire 2014-2015, de la manière suivante :

1.  Le Recteur : Professeur Muleka Kimpanga,
    2.  Le Secrétaire général Académique : Professeur Bondo Mulunda,
    3.  Le Secrétaire général Administratif : Chef de travaux Kilumba Ndimina,
    4.  L’Administrateur de Budget : Directeur Mpanya Balangie,

     

    6. Hymne « la Malungaise »

    En raison de la localisation de l’Université sur l’avenue Monseigneur Malunga Barthélemy, l’un des premiers Evêques catholiques congolais, l’hymne de l’UNIKAM, composé et chanté pour la première fois en 2004 a été baptisé la Malungaise.

    La Malungaise


    Venue de loin l’idée féconde
    A engendré l’espoir
    Et cet élan reçut la mission
    D’éclairer l’horizon. (bis)

    Horizon, horizon encore obscur
    Horizon, celui du monde rural
    Horizon, celui qui est en retard
    Horizon, horizon des bucoliques.

    Venez les formateurs
    Et vous éducateurs
    Construire la tradition
    Celle des meilleurs
    Celle des héros
    Venez les concepteurs
    Et vous les constructeurs
    Eriger le monument
    Pour la nation
    Pour l’avenir
    Pour l’univers. (bis)

    Télécharger la partition de la Malungaise